Accueil
Ce qui suis, est un article écrit par Philippe CORNU dans le magazine Samsara.

Les cinq éléments

Les cinq éléments dont il est ici question ne sont donc pas la Terre, l'Eau, le Feu, l'Air, et l'Espace que l'on trouve en occident et en Inde, mais le système chinois des cinq éléments qui comprend le Bois, le Feu, le Terre, le Métal, et l'Eau. Il s'agit ici d'agents dynamiques de l'univers, en constante interaction, qui rendent compte de toutes les interactions énergétiques entre les êtres vivants et leur environnement cosmique. Chacun d'entre eux est caractérisé par un certain nombre de correspondances analogiques applicable à notre environnement, comme les saisons, les périodes de la journée, la tonalité planétaire, et par d'autres qui sont internes à l'individu, comme les organes vitaux. On peut synthétiser ces correspondances dans ce tableau:

Elément Bois Feu Terre Métal Eau
Symbole Arbre Flammes Carré Epée Vagues
Couleur Vert Rouge Jaune Blanc Bleu
Direction Est Sud Centre Ouest Nord
Période Printemps/Aube Eté/Midi Intersaisons/Après-midi Automne/soirée Hiver/nuit
Qualité Vitalité Ardeur Fécondité Rigidité Repos
Activité Mobilité Destruction Solidification Tranchant Imprégnation
Organe Foie Coeur Rate Poumons Reins
Planète Jupiter Soleil/Mars Saturne Vénus Mercure/Lune


Les éléments, les saisons et la santé

Nous avons dit que les éléments sont dynamiques et en interaction permanente, selon des cycles déterminés. Prenons un exemple précis: nous sommes tous sensibles aux changements saisonniers, tant sur le plan moral que sur le plan de la santé du corps. Selon l'astrologie tibétaine, cette sensibilité est due à une modification de nos propres éléments internes, transformation liée aux changements du cycle extèrieur des éléments dans la nature. Au printemps, saison du reveil de la nature, correspond une prédominance de l'élément Bois. Les autres éléments sont toujours présents, bien-sûr, mais le Bois, qui symbolise la vitalité, la jeunesse et la croissance, est le plus fort et le plus apparent durant cette saison. Cette vitalité renaissante de la nature, c'est ce que nous constatons tous au printemps. Sur le plan énergétique humain, cet élément correspond à l'organe du foie, organe vital de croissance par excellence, puisque le foie collecte et transforme toutes les substances nutritives issues de la nourriture pour les distribuer au mieux dans l'organisme. Le foie est donc indispensable au développement des fonctions vitales de l'individu. Il est aussi l'organe qui se régénère le plus rapidement. Sur le plan médical, au printemps, le pouls correspondant à l'élément Bois et au Foie, est plus fort qu'en toute autre saison, et le foie est davantage stimulé en cette saison. Mais il est aussi plus sensible, ce qui veut dire aussi qu'il est nécessaire, pour maintenir la bonne santé, de modifier son alimentation par rapport à celle de l'hiver. Elle doitvêtre allégée pour ne pas engorger le foie. Puis vient l'été, la saison chaude, et cette chaleur est bien-sûr celle de l'élément Feu. Le Feu symbolise la plénitude de l'activité de la vie, la luminosité, mais aussi la sécheresse et la combustion. Sur le plan médical, le Feu est lié au coeur et à l'humeur de la bile. Le coeur est au maximum de son énergie, ce qui signifie aussi qu'il est davantage sollicité sur le plan énergétique. Or, il a été souvent remarqué que les attaques cardiaques étaient plus fréquentes par grosse chaleur. Là aussi, le mode de vie et l'alimentation doivent être adaptées pour éviter un trop plein de Feu dans l'organisme. Des nourritures légères, refroidissantes, sont les bienvenues. Puis vient l'automne, saison liée au retrait, au déclin après la brûlure de l'été. Cette saison est liée à l'élément Métal, mais aussi aux poumons, et l'on doit prendre soin du système respiratoire par une nourriture appropriée en cette saison si l'on veut éviter que cet organe soit la proie de maladies à la saison suivante. L'hiver, enfin, période de retrait, mais aussi de préparation pour l'explosion du printemps suivant, est relié à l'élément Eau, froid et humide, et à l'énergie des reins qui est au mieux. Mais qu'est devenue la Terre dans tout cela? Elle n'est pas oubliée, bien que plus discrète. Entre chaque saison, alors alors que l'élement précédent décline et que l'élément suivant n'est pas encore au plus fort, la Terre règne pendant dix-huit jours d'intersaison. La Terre est liée à l'energie de la rate et de la nutrition. Il importe de rééquilibrer l'alimentation en ces intersaisons. Quatre intersaisons de dix-huit jours allouent donc à l'élément Terre 72 jours dans l'année, ce qui est aussi la durée des autres saisons dans le système sino-tibétain.

Les relations entre éléments

Les relations entre éléments sont de quatre sortes: maternelle, filiale, ennemie et amie.

L'ordre de succession du cycle des éléments, est celui de la génération:

Bois > Feu > Terre > Métal > Eau

Ainsi le bois engendre le Feu. On dira que le Bois est la mère du Feu, et que le Feu est donc son fils. En revanche le Bois est l'ennemie de la Terre, tandis que celle-ci est son amie.

On peut raisonner par analogie: le bois est le combustible qui fournit le feu. On peut donc dire que le feu naît du bois. En revanche, l'arbre appauvrit la terre et est donc son ennemi, tandis que la terre nourrit l'arbre et le sert comme un ami, etc

'La suite'

Bientôt la suite...