Accueil
Cours de langue tibétaine: 2eme partie

Voyons maintenant dans le détail ce que sont les préfixes, suffixes, suscrites et souscrites.

Les suffixes

Nous avons vu précédemment qu'une syllabe pouvait comporter jusqu'à deux suffixes.

Les premiers suffixes

Immédiatement placés après la lettre principale, ils sont au nombre de dix.

Kaa Ngaa Taa Naa Paa Maa aa Ra La SA

Suffixes prononcés et qui n'affectent pas le son-voyelle Suffixe muet Suffixes qui affectent le son-voyelle

Les suffixes Kaa, Ngaa, Paa, Maa, Ra.

Placés juste derrière la lettre principale, ils perdent le son "a", et apportent les sons "k", "ng", "p", "m", "r".

Exemples:

Lam. S'épelle: La Maa Lam

KING. S'épelle KA guigou KI Ngaa KING

T'AR. S'épelle T'A Ra T'AR

Le suffixe muet aa.

Tout est dit dans le titre...

Les suffixes Taa, Naa, La, SA.

Quelques subtilités pour ces suffixes, mais rien d'insurmontable. Taa et SA vont modifier le son voyelle sans qu'ils se prononcent, Naa et La change le signe voyelle et se prononcent.
Néanmoins, le changement du signe voyelle dans les deux cas respecte les même règles:
  • Le son "a" se transforme en "é"
  • Le son "ou" se transforme en "u"
  • Le son "o" se transforme en ""eu"
  • Le son "i" est inchangé
  • Le son "é" est inchangé

Exemples:

TI. S'épelle TA guigou TI Taa TI

Lé. S'épelle La SA

Lu. S'épelle La chabtchiou Lou SA Lu

Peueu. S'épelle Paa naro Poo Taa Peueu

TS'EUN. S'épelle TS'A naro TS'O Naa TS'EUN

T'UN. S'épelle T'A chabtchiou T'OU naa T'UN

KIL. S'épelle KA guigou KI La KIL



'La suite'