Accueil
Cours de langue tibétaine: 3eme partie

Le deuxième suffixe

Beaucoup plus facile que le premier suffixe car il n'y a que deux possibilités:

Taa

SA

... voire même, il n'y en a qu'une, car le "Taa" n'est quasiment plus utilisé.

Le deuxième suffixe se place bien évidement après le premier suffixe, il ne se prononce pas et n'apporte aucune modification à la prononciation de la syllabe.

Exemple:

SEM. S'épelle SA drengbou SE Maa SA SEM

(SEM veut dire esprit)


'La suite'